Jean-Paul Olivari     aquarelliste

Aquarelles marines

D'abord, il y a la Méditerranée. Je la connais depuis toujours, avec ses petits ports écrasés de soleil, ses pointus qui ballottent et ses côtes rouges dans lesquelles s'ancrent les pins parasols.

Vernazza (Cinqueterre) 50 cm x 70 cm

Par mistral, le clapot qui se brise sur les rochers offre une incroyable palette de verts transparents, de bruns orangés, de blancs purs tandis qu'au large, les moutons des vagues viennent allumer le sombre de l'outremer.

Le Lavandou 73 cm x 51 cm

Le fort de Brégançon, mistral 110 cm x 60 cm

Chevaux sur la plage (Camargue) 78 cm x 52 cm

Le soir, la surface brille d'éclats métalliques, comme un refus du jour qui finit.

Plage Est (Saintes Maries de la Mer) 71 cm x 53 cm

La mer d'Iroise, elle, possède des teintes plus subtiles, mais si variées. On la croit grise, on la découvre turquoise. C'est marée basse mais l'eau est partout présente.

Barques au Conquet 70 cm x 50 cm

L'océan est avant tout le domaine des navires, qu'ils soient de pêche ou de plaisance. Impossible de les éviter, ce sont eux qui charpentent les compositions.

Lanildut, marée montante 78 cm x 52 cm

L'anse de Portsall 78 cm x 51 cm

Presqu'île de Giens 85 cm x 52 cm

Les vieux navires (Camaret) 72 cm x 51 cm

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now